Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 23:25

DSC01289

 

MESSAGE DU VENDREDI 8 DECEMBRE 1967

 

Introduction :

Est présente la Maman Céleste avec de grandes troupes d’Anges et de Saints, tous en grande lumière. La Maman Céleste écarte ses mains et réclame tous ses fils à côté d’elle.

La Maman Céleste :

Mes fils, quelle joie j’éprouve aujourd’hui à vous voir tous réunis ici en ma présence. Comment vous récompenser ? Je répands sur vous tant de grâces, tant de miséricorde, tant de pardon. Demandez-moi des grâces. Toutes celles que vous me demandez, si c’est pour le bien de votre âme, je vous les accorderai.

Demande des fidèles :

Ton triomphe, Maman Céleste, qu’il vienne bientôt ! Suit la longue demande d’un pèlerin italien qui finit par dire : pardonne, Mère Sainte, si je te demande trop.

La Maman Céleste :

Jamais trop, mes fils. Ici, je répands sur vous grâces et miséricorde parce que je suis la Maman du Ciel qui vous sourit, vous soutient, vous encourage. Mes fils, ouvrez votre cœur devant moi qui suis ici vivante et vraie au milieu de vous, qui vous donne joie et consolation. Je vous aiderai le long du voyage. Ne craignez pas quand vous venez ici, ni le brouillard ni la pluie ni la neige. Je serai toujours à côté de vous, je vous suivrai pas à pas et votre ange consolateur vous donnera force et courage, aussi pénible et fatigante que soit la route.

Mamma Rosa :

La Maman Céleste éclaire l’esprit et le cœur de tous avec un grand feu d’amour. Voyez quelle lumière resplendit ! C’est l’ondée de grâces que donne la Madone.

La Maman Céleste :

Mes fils, il dépend de vous de me faire triompher. C’est à vous de parler, c’est à vous de répandre mes paroles de Mère. Moi, je viens toujours ici à vos côtés. C’est vous qui devez aller, parler, prier, endurer, souffrir tout par amour pour Jésus parce que mon Fils est mort en croix pour vous. Ne craignez pas mes fils, ne craignez pas : ma puissance est au-dessus de tous. Je suis Mère, Mère de l’Eglise, Mère d’amour, Mère de tous et les cœurs de mes fils, je les veux tous serrés contre moi pour former un grand cœur d’amour et de bonté et un jour, les réunir tous, mes fils, là-haut dans le ciel où je vous attends tous, les bons comme les méchants. Ils sont tous mes fils et je les veux tous sauvés.

Priez, priez et insistez auprès du cœur de Jésus et aussi auprès du Père Eternel pour qu’ils aient pitié de vous et fassent miséricorde pour que je puisse venir avec un grand triomphe d’amour et de grâces et que  puisse régner sur cette terre mon Fils Jésus dans tous les cœurs, en leur donnant miséricorde, pardon et paix. Jésus viendra et je viendrai moi aussi. Je suis au milieu de vous, je vous apporterai tant de grâces et tant de bénédictions célestes. Vous, faites et moi, je ferai.

Courage, mes fils, courage ! Luttez, luttez pour Jésus. Jésus a vaincu et vaincra toujours.

Vous, faites la même chose : priez, insistez, promettez, faites pénitence et mon cœur renaîtra vite, vite, vite au milieu de vous. Je vous distribue des grâces. Quelle joie vous m’avez faite aujourd’hui, ici à mes pieds, voir toutes ces nations, tant de nations du monde. J’ai appelé tant d’âmes. Vous ne devez pas vous endormir. Moi, je regarde la foi, c’est la foi que je veux voir : je veux une grande foi car avec la foi, on transporte les montagnes, mes fils ! Toujours forts, toujours avec Jésus dans le cœur et Jésus reviendra au milieu de vous, pour apporter la miséricorde, pour apporter le triomphe d’amour dans tous les cœurs, dans toutes les nations et partout où Jésus veut régner parce que l’Eglise a toujours régné et règnera toujours.

Mamma Rosa :

Mon fils de prédilection, dit Mamma Rosa au nom de la Maman Céleste à un prêtre de Suisse, dis, toi aussi, une parole pour tes frères, proches ou lointains, de la part de Jésus.

Le prêtre :

Sainte Vierge Marie, nous sommes venus à vous comme des enfants vers leur Mère pour vous apporter notre amour et tous les désirs de notre cœur. Nous répondrons à vos demandes, nous travaillerons et vous le promettons maintenant, à répandre votre gloire à travers le monde car ce sera procurer en même temps la gloire de votre Fils qui vous a faite si Sainte, si Puissante et si Belle. Sainte Vierge Marie, nous recommandons à votre miséricorde et à votre bonté tous les pécheurs qui sont égarés, la Sainte Eglise qui passe par de grandes difficultés, le Souverain Pontife qui porte le sort même de l’humanité dans son cœur et qui en souffre tant maintenant parce qu’elle lui donne, cette humanité, tant de soucis, tant de tracas. Nous vous demandons, Sainte Mère de Dieu, de lui venir en aide d’une manière particulière. Nous vous recommandons les vocations sacerdotales et religieuses : elles sont en diminution dans le monde parce que le courage manque et parce que la matière est triomphante. Nous vous demandons, Sainte Mère de Dieu, de bénir tous ceux qui sont ici, qui vous aiment, qui vous présentent leurs désirs et leurs prières et nous vous recommandons très particulièrement les personnes que nous avons laissées à la maison et qui se sont recommandées à nos prières. Sainte Vierge marie, gardez-nous sur votre cœur. Ainsi soit-il !

Mamma Rosa ajoute :

Maman Céleste, je te donne tout mon cœur et tous les cœurs du monde, toutes les peines, celles des fils qui viennent à tes pieds, toutes ces croix, toutes ces misères, toutes ces douleurs et peines. Je les dépose près de toi : tu peux tout faire, tu peux tout donner. Donnez-nous les conversions, donne-nous la santé, donne-nous paix, sérénité, consolation, tout ce que tu désires si c’est pour le bien des âmes. Je les mets toutes dans tes mains. Garde-nous, guide-nous, soutiens-nous en cette vie pour arriver au Paradis avec toi.

Je te recommande le Saint Père, Maman Céleste. Qu’il soit fort, qu’il soit un combattant pour Jésus, pour faire triompher l’Eglise de Pierre avec grande joie et triomphe. Inspire-le, Maman Céleste, donne-lui la force et le soutien dans les épreuves. Je te recommande mon évêque, soutiens-le, sanctifie-le, donne lui force et courage pour ton triomphe d’amour, Maman Céleste. Je te le demande de tout mon cœur : que tu ravives ton triomphe d’amour car tu veux tant de choses, ici en ta présence. Tu veux le sanctuaire. Tu veux tant de maisons de pauvres, tant pour la jeunesse mais toi, ouvre le cœur de tous et que mon évêque puisse comme revivre (risorgere en italien) lui aussi par toi. Qu’il puisse venir ici à tes pieds pour te louer et te remercier. Je te recommande tous les prêtres du monde, que tous reviennent comme apôtres de Jésus. Aie pitié d’eux, conserve-les à toute heure et qu’ils reviennent tous dans la paix et l’amour de Jésus. Je te recommande tous les consacrés malades, toutes les religieuses, les missionnaires, tout le monde entier. Que la paix, la concorde et la sérénité règnent dans les cœurs et dans les nations. Je te donne tout, Maman céleste et je t’offre tout moi-même, fais de moi ce que tu veux et ce qui te plaît ! Je te recommande les malades, les affligés, les prisonniers, ceux qui sont dans la tribulation, tous ceux qui se recommandent à ma prière. Tu es Maman, tu sais tout. Tu es Maman du Ciel, tu es la Co Rédemptrice, sauve-nous, Maman Céleste, sauve-nous et viens avec un grand triomphe. Donne la lumière au monde, que tous te connaissent et t’aiment.

La Maman Céleste :

Ne craignez pas mes fils, ne craignez pas. Votre Maman est le soutien de tous. Réunissez-vous toujours, toujours unis ici à mes pieds, en grande prière avec les grands sacrifices que vous faites pour venir de si loin mais ces sacrifices, mes fils, sont écrits dans un Livre d’Or là-haut, au Ciel et Jésus, quand vous vous présenterez, sera prêt à vous faire voir ce que vous avez éprouvé et souffert pour lui. Tous les sacrifices que vous avez faits, Jésus vous en récompensera.

Mamma Rosa :

Maman Céleste, donne un signe de ta présence, donne-le que tous se convertissent et s’aiment !

La Maman Céleste :

Ma fille, annonce clairement que je veux des conversions, des conversions : que toutes les âmes se convertissent !

Mamma Rosa :

Si toi, Maman Céleste, tu veux tant de conversions, illumine tous les cœurs, convertis tout le monde dans la paix, dans l’amour. Sauve-nous tous, tous ! Nous sommes tous tes fils. Nous sommes pécheurs mais toi, tu peux tout. Ouvre ton manteau, étends-le sur le monde.

Mamma Rosa poursuit après un silence :

La Maman Céleste répand des grâces. Ceux d’entre vous qui ont des grâces spirituelles à demander, levez la main, demande la Maman Céleste (des voix s’élèvent, une forêt de mains en même temps). La Maman Céleste sourit, dit Mamma Rosa.

La Maman Céleste :

Je vous donnerai tant de grâces, mes fils, tout le long de la route, quand vous serez à la maison. Toujours, souvenez-vous de moi qui suis toujours près de vous. J’étends mon manteau et je vous couvre tous, mes fils. Toujours unis car je suis la Maman du Ciel, la Maman de tous qui vous soutient et vous encourage car sur cette terre, vous êtes pour peu de temps. Mes fils : c’est une vallée de larmes et de douleurs. Tout passe mais l’éternité, jamais, là où je jouirai de votre présence, là-haut dans le ciel, tous embrassés, tous unis à moi avec les Anges et les Saints qui vous entoureront…

La Maman Céleste, s’adressant à un autre prêtre, dit, par l’entremise de Mamma Rosa, que vous devez demander une grande grâce au Père Eternel pour la faire triompher le plus tôt possible car le Père Eternel veut son triomphe. Il le veut. Il le veut. Fais tout le possible et moi, je veux venir parmi vous avec jubilation.

Le prêtre :

Père Eternel, nous vous en supplions humblement sur la demande de notre Mère du Ciel, hâtez son triomphe, qu’il vienne ! Qu’il vienne au plus tôt, immense et total pour la plus grande joie du ciel et de la terre. Elle est la Reine de la terre et du ciel. Il faut qu’elle règne, non seulement là-haut, au milieu des bienheureux mais parmi nous, pauvres pécheurs, dans cette vallée de larmes. Père Eternel, hâtez le triomphe de la Mère de votre Fils ! Il y va de son honneur, il y va du vôtre même ! C’est vous qui l’avez créée si puissante, si belle, si sainte ! Faites que son triomphe assure le triomphe de Jésus-Christ. Que par le Cœur Douloureux et Immaculé de sa Mère triomphante, le Christ triomphe sur la terre pour votre gloire, ô Père Eternel, pour la gloire de la Sainte Trinité, pour la gloire de l’Eglise, pour la gloire de la Mère du Christ.

Mamma Rosa :

Photographiez le ciel, photographiez le soleil ! Il y a le Père Eternel : aie pitié de nous, écoute nos supplications, écoute-nous, Père Eternel. Aie miséricorde. Nous sommes pécheurs mais toi, écoute notre humble prière !

Oui, Maman Céleste, je ferai tout ! Donne la lumière à tous tes fils de prédilection. Donne-leur la lumière. Je ne suis pas digne, Maman Céleste. Aie pitié et miséricorde. Aie pitié, Maman du Ciel !

La Maman du Ciel bénit. La Maman du Ciel répand des grâces et bénit tout le monde, les présents et les absents. La Maman du Ciel répand des grâces. Elle donne joie et tranquillité.

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ! Amen !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Notre Dame des Roses.over-blog.com
  • Notre Dame des Roses.over-blog.com
  • : Les messages de Notre Dame Miraculeuse des Roses à Mamma Rosa, à San Damiano (Piacenza) en Italie. Dédié à ma grande soeur, Coralie Delpeyroux, en réparation et expiation de tous ses péchés.
  • Contact