Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:45

DSC01281

 

MESSAGE DU 27 JANVIER 1967

 

Mes enfants, vous avez accueilli ma parole. Je l’ai annoncé à mon instrument de prier pour les consacrés qui ont tant besoin d’une grande foi, d’une grande force, pour surmonter toutes les tentations et tout ce qui viendra en eux. Priez ensemble, mes enfants, prions beaucoup pour mes fils de prédilection, beaucoup, beaucoup. Qu’ils aient la lumière, la force pour tout supporter, qu’ils cheminent sur la voie de la sainteté, de l’humilité, de la bonté, de la charité, comme mon Fils Jésus quand il était sur cette terre… et qu’ils s’approchent de tous les malades et puissent leur donner la résignation, la paix, la joie, pour vivre en harmonie et pour avoir la grande consolation de pouvoir un jour arriver au ciel.

Toutes les âmes qui se seront cramponnées à moi, seront amenées au ciel en grande jubilation et chants…

Priez pour les malades : tant de malades souffrent, gémissent sur leur lit de souffrance. Il y a tant de jeunes qui ne peuvent pas avoir la résignation ! Priez !

Dans ce rosaire, recommandez tous les malades, spécialement ceux qui ne veulent pas se réconcilier avec Jésus.

Pour tous ceux qui sont en bonne santé, qu’ils aient la foi, pour qu’ils puissent s’approcher de Jésus dans la sainte eucharistie. Priez, priez, mes enfants ! Moi, je prie avec vous, avec tous les Anges et les Saints afin que vous soyez inondés de joie, d’amour et je vous serre contre moi. Mes enfants, je vous étreins si fort. Je vous donne tant d’aide et tant de consolation ici à mes pieds.

Venez souvent à mes pieds ! Venez ! Je vous donnerai lumière, réconfort, amour, paix. Je raviverai en vous une telle foi, capable de surmonter tout ce qui viendra pour vous. Supportez tout, consolez tout le monde et apportez l’amour, la paix dans les cœurs. Prions, prions, mes enfants ! Soyez unis dans la prière, par les sacrifices, pour la conversion des pécheurs, pour ceux qui sont les plus obstinés et qui ne veulent pas se réconcilier avec mon Fils Jésus.

Priez beaucoup l’Esprit Saint, pour qu’il illumine ces âmes car ce sont des moments de terribles épreuves, d’angoisses et de pleurs. Ils me font tant pleurer, tant, mes enfants ! Des larmes de sang ! Je me suis abaissée jusqu’au milieu de vous, mes enfants. En ces jours où approche ma grande fête, je me promène au milieu de vous. Je vous suivrai pas à pas et je donnerai tant, tant de grâces à ceux qui recourent à moi avec foi. Priez beaucoup en ces jours, préparez-vous au banquet eucharistique, demandez à mon Fils Jésus car il est la force et le soutien de tous, c’est lui qui répand des grâces…

Mes enfants, élevez tous en mains les rosaires et je viendrai les baiser, je les étreindrai tous les uns avec les autres.

Soyez unis à moi, mes enfants, soyez unis à moi : vous ne périrez pas. Ici-bas, tout passe mais l’éternité, jamais, jamais… C’est là où je vous attends, moi qui suis votre Maman de l’univers, qui vous aime tant. Ouvrez votre cœur, mes enfants, ouvrez votre esprit. Fixez vos yeux sur l’au-delà. Là où je vous attends. Supportez la croix qui viendra, avec amour, avec résignation ! Supportez-la ! Moi aussi, j’ai tant souffert quand j’étais sur cette terre, tant, tant et je vous donnerai à tous la force de porter la croix aux côtés de mon Fils. Quand vous serez au haut du calvaire, je vous embrasserai les uns et les autres et je vous ouvrirai la porte du ciel. Je viendrai à votre rencontre avec votre Ange gardien.

Mes enfants, ce chapelet, serrez-le contre votre poitrine nuit et jour… C’est lui qui vous donnera toujours la force pour cheminer dans la voie de la sainteté. Je répandrai sur vous tant et tant de grâces. Demandez des grâces, mes enfants, demandez. La Maman du ciel peut tout vous donner.

Ceux-ci (des pétales de rose tombent du ciel) sont toutes les grâces que je vous donne aujourd’hui, mes enfants et toutes les grâces que vous demanderez en ces jours de ma neuvaine.

Venez souvent à mes pieds, mes enfants, je vous donnerai tant de puissance, tant d’aide car les croix s’approchent jour après jour, toujours plus fortes mais je vous donnerai la force et le courage de la porter, cette croix. Sous mon manteau, vous vaincrez toujours.

Aimez-vous les uns les autres, mes enfants, aimez-vous ! Aimez-vous ! Pas de superbe, pas d’orgueil, pas de vanité. Aimez-vous avec amour. Soyez réunis de tout cœur, apportez votre cœur, votre amour, aux pieds de Jésus, au Tabernacle et Jésus l’enflammera de ce feu et il n’y aura plus de discorde, il n’y aura que la paix.

Promettez-moi, mes enfants, promettez, à mes pieds, de vous aimer les uns les autres. Votre Maman pleure tant de larmes de sang de voir tant de fils ingrats.

Avec l’orgueil, avec la superbe, ils ne veulent pas s’aimer. En ces jours, mes enfants, promettez de faire une neuvaine, allez assister à la messe, recevez Jésus, demandez à Jésus la paix. La paix, la concorde, le calme dans tout le monde. Jésus vous aime tant, tant et votre Maman Céleste, elle aussi. Je ne vous abandonne pas mes enfants. Aimez-vous les uns les autres, priez les anges gardiens, envoyez-les à tous ceux qui ne sont pas dans la grâce de Dieu, qui ne veulent pas se réconcilier avec Jésus. Envoyez-leur leur Ange gardien pour que tous puissent avoir la paix, la résignation. Promettez, mes enfants, promettez-moi de m’aimer et je vous aimerai tant, tant… et je répandrai sur vous tant de grâces ! Je vous bénis mes enfants et je vous serre entre mes bras. Soyez calmes, soyez en paix, dans la concorde et dans l’harmonie. Pas de superbe mais l’harmonie !

Promettez-moi et moi, je vous promets de vous assister en cette vie et plus au dernier moment de votre mort : je viendrai avec votre Ange gardien vous emporter là-haut dans le ciel, où Jésus et votre Maman Céleste vous feront grande fête !

(La Madone bénit).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Notre Dame des Roses.over-blog.com
  • Notre Dame des Roses.over-blog.com
  • : Les messages de Notre Dame Miraculeuse des Roses à Mamma Rosa, à San Damiano (Piacenza) en Italie. Dédié à ma grande soeur, Coralie Delpeyroux, en réparation et expiation de tous ses péchés.
  • Contact